Institut de Formation d'Infirmiers Puériculteurs

Scolarité


Le projet de l’IFIP est la mise en œuvre d’une conception des missions de l’infirmier puériculteur, au sein d’équipes pluridisciplinaires du secteur de la Santé.

Les étudiants accueillis à l’IFIP sont titulaires du Diplôme d’État d’Infirmier (IDE) ou de Sage-femme (SF). Certains arrivent directement de la formation initiale en soins infirmiers. D’autres ont une expérience professionnelle de durée variable dans des secteurs différents en qualité d’IDE ou de SF.

En référence à l’arrêté du 13 juillet 1983 relatif au diplôme d’État de Puéricultrice, l’IFIP se propose de donner aux futurs professionnels un enseignement de qualité organisé selon les visées suivantes :

le développement de connaissances dans le domaine de la Santé et de l’Enfance, au service d’une réflexion sur les pratiques professionnelles et sur le sens des responsabilités,

l’accompagnement des transformations inhérentes aux processus de formation propre à chaque élève,

la préparation à l’encadrement et à l’évaluation des auxiliaires de puériculture, pour optimiser leur collaboration future en situation de travail avec les personnels et les stagiaires sous leur responsabilité,

le développement du sens de la recherche, pour participer ou contribuer à l’évolution de la profession et à l’amélioration de la qualité des soins, grâce à l’initiation à la démarche de recherche : travail de recherche,

l’investissement dans une dynamique de formation permanente pour s’adapter aux changements de la profession et aux exigences de la société, pour faire évoluer son projet de carrière, 

la conception et la mise en acte du positionnement de l’Infirmier Puériculteur en matière d’éducation en Santé, en développant un raisonnement éthique :
 

  • accompagner les parents dans leur rôle éducatif dans le processus de soutien à la parentalité de la naissance jusqu’à l’adolescence,
  • évaluer et prévenir les situations à risque,
  • prévenir et dépister les inadaptations et les handicaps, accompagner les familles et les enfants dans leur projet de vie et d’intégration sociale,
  • lutter contre toutes formes d’exclusion, travailler les situations familiales dans leur dimension de précarité, de pauvreté ou de marginalité,
  • prendre en compte l’enfant dans son milieu de vie.
     

L’IFIP organise une formation par alternance, dans le souci d’éviter d’opposer la théorie à la pratique ou de privilégier l’une par rapport à l’autre. Les temps et les espaces de formation à l’IFIP et sur les terrains de stage, ont chacun leurs spécificités ; c’est dans leur complémentarité et leurs liens que le professionnalisme des étudiants peut se construire.

Les enseignements théoriques favorisent la compréhension des situations professionnelles en développant des méthodes d’analyse et de synthèse.

Les stages mobilisent des savoirs de base et des savoirs spécifiques, permettent de questionner le projet professionnel et la familiarisation avec les milieux d’exercice futur.

Conformément à l’arrêté du 13 juillet 1983 et aux orientations pédagogiques de l’IFIP, la scolarité se déroule sur 12 mois et comprend 1500 heures de formation dont 710 heures de stages.

Les étudiants effectuent 5 stages de 4 semaines à temps complet pour favoriser un temps d’immersion sur le terrain et la progression de l’étudiant.


CERTIFICATION DU DIPLOME D'ETAT

Cette spécialisation est validée par un Diplôme d'État d’Infirmier Puériculteur dont les épreuves évaluent les connaissances et les capacités professionnelles durant la scolarité. Différents types d’épreuves :
 

  • EVALUATION DES CONNAISSANCES THEORIQUES

Trois épreuves écrites anonymes
 
 

  • TROIS EPREUVES DE SYNTHESE


Action d'information en matière d'éducation pour la santé
Résolution d'un problème de soin sur le terrain
Projet professionnel
 

  • EVALUATION DES STAGES


Capacité à se former sur un terrain professionnel
Capacité à se situer dans le service
Capacité à perfectionner ses attitudes professionnelles
Capacité de répondre au problème de soins sur le terrain